Ouvrir les algorithmes, pour comprendre et améliorer les traitements dont nous sommes l'objet

Ouvrir les données ne suffit pas. Permettre aux utilisateurs de récupérer leurs données non plus. "La restitution des données à l’utilisateur ne suffira pas à les armer, s’ils ne peuvent être conscients des traitements que leurs données subissent". Les utilisateurs, même s'ils récupéraient leurs données ne seraient pas à égalité avec les services qui les utilisent, "car ceux-ci savent les traiter". Mais pas les utilisateurs ! Eux n'ont aucun moyen pour l'instant de connaître les traitements qui sont appliqués à leurs données ! Ils n'en connaissent que les résultats.

Un article d'Hubert Guillaud du Monde du 26 décembre 2014

Écrire commentaire

Commentaires: 0